Évolution professionnelle ? Comment franchir le pas…

Deux grands dispositifs viennent d’être lancés, pour soutenir les salariés dans leur évolution professionnelle :

1 – Le Projet de Transition Professionnelle  (remplace le Congé Individuel de Formation depuis 01/01/2019) qui permet aux salariés de s’absenter de leur poste et de suivre une formation certifiante pour changer de métier ou de profession. Cette formation peut être réalisée sur ou en dehors du temps de travail.

Pour qui ? Il s’adresse aux salariés du secteur privé en cours de contrat CDI, CDD, aux intérimaires et aux intermittents, sous certaines conditions.

Pour quelle formation ? Ce dispositif est mobilisé pour une formation certifiante, éligible au Compte Professionnel de Formation (CPF) et inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Quelles démarches ? Vous devez constituer un dossier “Projet de Transition Professionnelle” que la commission Transition Pro examinera. Ses décisions sont prises dans la limite des financements dont elle dispose, et selon des priorités et critères. La Touline peut vous accompagner dans la constitution de votre dossier ! 

Des critères à respecter ? La cohérence du projet de transition professionnelle – La pertinence du parcours de formation et des modalités de financement – Les perspectives d’emploi à l’issue de l’action de formation

2 – Le dispositif Démission-reconversion professionnelle

Le dispositif permet aux personnes en activité et voulant changer de métier ou créer/reprendre une entreprise, de concrétiser leur projet, tout en étant indemnisées par Pôle emploi. Le dispositif démissionnaire est un enchaînement d’actions à réaliser dans l’ordre et dans un certain délai avant de démissionner.

Pour qui ? Il est accessible aux salariés en CDI du secteur privé qui justifient d’une activité professionnelle de 5 ans au cours des 60 derniers mois, à la date de leur démission.

Quelles démarches ? 1 – La première étape consiste à vérifier votre éligibilité – 2 – Vous devez prendre contact avec un Conseiller en Évolution Professionnelle (CEP) qui vous accompagnera dans l’élaboration de votre projet professionnel – 3 – La commission étudie votre dossier et évalue le caractère réel et sérieux du projet selon plusieurs critères – 4 – Si l’évaluation est positive vous recevez une attestation – 5 – Vous pourrez alors démissionner puis vous inscrire chez Pôle Emploi – 6 – Votre projet devra se mettre en place dans les 6 mois suivants. 

Si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas à contacter La Touline ! 

https://www.transitionspro.fr/